Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Septembre 2017

Le prince Sébastien de Luxembourg prête serment comme officier d l'armée luxembourgeoise 04/09/2017

91952-kXaO9b5ljGT4YI_qMAj3_w.jpg
Assermentation du prince Sébastien de Luxembourg au château de Colmar-Berg © Cour grand-ducale / Olivier Minaire / Tous droits réservés
Ce lundi 4 septembre 2017, le prince Sébastien de Luxembourg, qui vient de terminer sa formation à l’Académie militaire royale de Sandhurst, a prêté serment comme officier de l’Armée luxembourgeoise, en présence de ses parents, le Grand-Duc et la Grande-Duchesse. La secrétaire d’Etat à la Défense, Francine Closener, a procédé à l’assermentation du prince Sébastien, à laquelle ont également assisté le Général Romain Mancinelli, chef d’Etat-major de l’Armée, le Colonel Alain Duschène, chef d’Etat-major adjoint de l’Armée et Monsieur Patrick Heck, directeur de la Défense.

Source : Cour grand-ducale

Le duc et la duchesse de Cambridge annoncent qu'ils attendent un troisième enfant 04/09/2017

Cambridge family
La duchesse de Cambridge, née Kate Middleton n'a jamais caché son désir de fonder une famille nombreuse: le prince William et son épouse ont annoncé lundi 4 septembre 2017 qu'ils allaient devenir parents pour la troisième fois en près de cinq ans.Les supputations se sont révélées justes. Alors qu'on lui remettait en cadeau un accessoire pour nouveau-né lors d'un voyage officiel en Pologne en juillet, Kate avait blagué avec son mari sur la nécessité pour eux de "faire d'autres bébés", alimentant les rumeurs de troisième grossesse. L'information a été confirmée lundi par le palais de Kensington, résidence londonienne du couple, déjà parents de George (4 ans) et Charlotte (2 ans)."Le duc et la duchesse de Cambridge sont très heureux d'annoncer que la duchesse de Cambridge attend leur troisième enfant", a-t-il annoncé dans un communiqué, sans préciser la date prévue de l'accouchement.La reine Elizabeth II, grand-mère de William, et les membres des deux familles sont "ravis de cette nouvelle", a-t-il ajouté.Fille ou garçon, le futur bébé prendra la cinquième place dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière le prince héritier Charles, son fils William et les jeunes George et Charlotte. Sa naissance relèguera le prince Harry, frère de William, à la sixième place.Selon une porte-parole du palais de Kensington, interrogée par l'AFP, Kate "n'a pas encore atteint le stade des 12 semaines" de grossesse. C'est le palier auquel les femmes enceintes attendent généralement d'arriver pour faire connaître leur état, en raison du risque de fausse couche.Comme pour ses deux grossesses précédentes, la princesse de 35 ans souffre d'hyperémèse gravidique, qui désigne dans le vocabulaire médical une forme sévère de vomissements et nausées.Son état de santé, qui nécessite des soins au palais de Kensington, l'a contrainte encore une fois à annoncer sa grossesse de manière anticipée car elle a dû annuler une visite programmée lundi dans un centre familial à Londres, selon la même source. «Comme pour ses deux premières grossesses, la duchesse de Cambridge souffre d'hyperemesis gravidarum (une forme aggravée des nausées du premier trimestre, NDLR)», peut-on lire dans le communiqué officiel. «Son Altesse Royale ne pourra pas remplir ses engagements au centre Hornsey Road Children à Londres ce jour. La duchesse se repose à Kensington Palace ». Elle devait s'y entretenir au sujet de la santé mentale périnatale.Ces maux avaient déjà nécessité l'hospitalisation de la duchesse de Cambridge lors de sa première grossesse en 2012 et l'annulation de sa première visite officielle en solo à Malte, en 2014, lorsqu'elle était enceinte de Charlotte."Je pense qu'elle va bien", a réagi le Prince Harry à l'occasion d'une visite à Manchester (nord de l'Angleterre), se disant "très, très heureux" pour elle et son frère."C'est une nouvelle fantastique. Toutes mes félicitations au duc et à la duchesse de Cambridge", a déclaré la Première ministre britannique, Theresa May, sur Twitter.Les touristes massés devant Buckingham Palace ont également reçu la nouvelle avec enthousiasme. L'annonce de l'arrivée d'un troisième enfant intervient alors que George fera jeudi son entrée en maternelle à l'école St Thomas's Battersea, à Londres.Ses parents viennent de s'installer dans la capitale britannique pour permettre à William, 35 ans, de se consacrer pleinement à son rôle de prince et seconder davantage sa grand-mère, qui a fait part de sa volonté de lever le pied sur certains engagements.Le couple princier résidait jusqu'ici dans sa demeure d'Anmer Hall, dans le Norfolk (est de l'Angleterre), un cadeau d'Elizabeth II. William a ainsi définitivement posé son hélicoptère en juillet, après deux années passées à voler au secours de victimes de crises cardiaques et d'accidents pour le compte de l'organisme caritatif "East Anglian Air Ambulance" (EAAA), situé à Cambridge.La nouvelle de cette troisième grossesse a été saisie au bond par les bookmakers britanniques, qui ont déjà ouvert les paris sur le prénom du futur bébé. Alice a la cote si c'est une fille, Arthur si c'est un garçon, a indiqué le groupe de paris Paddy Power dans un communiqué.

Source : AFP

Décès à l'âge de 87 ans du 10ème duc de Richmond 04/09/2017

TELEMMGLPICT000139097307_trans_NvBQzQNjv4BqaRL1kC4G7DT9ZsZm6Pe3PehAFAI_f6ud569StXyOKH0.jpeg
Charles Henry Gordon-Lennox, 10ème duc de Richmond, dont le fils et héritier a créé le Goodwood Festival of Speed and the Goodwood Revival, est décédé à l'âge de 87 ans. Le duc, descendant du roi Charles II d'Angleterre, a été éduqué à Eton College et William Temple College. Châtelain de Goodwood, il avait fait sensation dans les années 60 lorsqu'avec son épouse Susan Monica Grenville-Grey, ils adoptèrent deux jeunes filles métisses, à une époque où le sentiment anti-immigrant dominait la société et tendait les relations inter-raciales. The Duke held a number of senior positions in the Anglican church, including membership of the Church Synod and the World Council of Churches. He was also Chancellor of the University of Sussex from 1985 to 1998.The Goodwood Estate said in a statement: “It is with great sadness that we announce the death of His Grace The Duke of Richmond and Gordon. The Duke died peacefully at Goodwood.”The Duke moved to a smaller house on the Goodwood estate when his son Lord March took over control of the estate and moved into the main house with his family.Lord March started the Festival of Speed in 1993 and the Goodwood Revival in 1998.

Source : The Daily Telegraph

Fiançailles officielles de la princesse Mako du Japon, petite-fille de l'Empereur Akihito 04/09/2017

topelement(018).jpg
La princesse Mako, petite-fille de l'empereur du Japon, a annoncé dimanche 3 septembre 2017 ses fiançailles avec un roturier. Ce mariage l'exclura de la famille impériale aux termes d'une loi controversée qui ne s'applique qu'aux femmes.Mako, 25 ans, s'est déclarée «vraiment heureuse». Elle a dit être «consciente depuis l'enfance de devoir quitter tout statut impérial dès le mariage».«Tout en travaillant de mon mieux pour aider l'empereur et remplir mes devoirs de membre de la famille impériale, j'ai veillé à ma propre vie», a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse aux côtés de son fiancé.Elle a rencontré Kei Komuro à l'université. Le jeune homme télégénique de 25 ans, qui travaille dans un cabinet d'avocats, a précisé l'avoir demandée en mariage il y a plus de trois ans. Mako veille doucement sur lui «comme la lune», a-t-il dit avec poésie, ce à quoi la princesse lui a répondu que son sourire était «comme le soleil».Les fiançailles devaient être annoncées en juillet mais la nouvelle avait été gardée pour plus tard par respect pour les victimes d'inondations meurtrières survenues dans le sud-ouest du pays. Un responsable de la maison impériale a précisé que le mariage aurait lieu après l'été 2018.Mako perdra son titre de princesse alors que l'empereur Akihito lui-même et ses deux fils ont épousé des roturières qui font maintenant partie de la famille impériale.Au moment où le pays se prépare à vivre la première abdication d'un empereur en 200 ans, cette nouvelle fait ressurgir les inquiétudes sur l'avenir du trône du Chrysanthème. Elle ravive le débat sur une remise en cause de cette loi afin d'augmenter les chances de voir naître des héritiers masculins.Les conservateurs, dont le Premier ministre Shinzo Abe, s'opposent vigoureusement à de tels changements bien que le Japon ait été dans son histoire dirigé par des femmes.L'empereur Akihito, qui avait succédé en 1989 à son père décédé Hirohito, avait laissé filtrer en août 2016 son souhait d'abdiquer, en raison de son âge avancé. Le Parlement japonais a voté en juin une loi permettant au souverain âgé de 83 ans de céder le trône à son fils aîné, le prince héritier Naruhito.Après Naruhito, son frère Akishino et le fils de ce dernier, Hisahito, encore enfant, sont dans l'ordre de succession les héritiers du trône. Mais pour la suite, il n'existe actuellement aucun héritier mâle, et la chaîne de plusieurs siècles de succession par les hommes pourrait se voir brisée si Hisahito n'a pas de fils.

Source : AFP
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19  >